Signature de la collection L'Aristo, série de roman de l'auteur Daniel Paraire.

De son vrai nom Rixende Melrand de Caradec, cette jeune femme d’un mètre soixante-dix pour cinquante-cinq kilos, est née le 1er mai 1990, et travaille au 36 quai des Orfèvres.

 

Capitaine de police en charge du bureau n°1, elle dirige une équipe de machos qu’elle tient d’une main ferme.

Descendante de corsaires huguenots, fille d’un aristocrate possédant un château en Vendée et d’une mère autoritaire, elle est la nièce du sous-secrétaire d’état à la justice, ce qui ne manque pas de créer un climat de jalousie au sein de son groupe qu’elle dirige d’une main de fer.

Ambitieuse, autoritaire, arrogante, coléreuse parfois, cette jeune femme aux longs cheveux roux ondulés et aux yeux vert opaline, sait jouer de son physique agréable pour déstabiliser et confondre ses suspects.

Vêtue de tailleurs Chanel, chaussée d’escarpins Saint-Martin, elle se déplace à bord de son Audi coupé S5 V6. 3.0 TFSI bleu nuit, ce qui lui a valu le surnom de l’Aristo, donné par son collègue et ami, le lieutenant Justin Konaar dont elle est la marraine de son fils.

Peu appréciée de sa hiérarchie du fait de son caractère et de son indépendance, ils doivent cependant reconnaître ses qualités d’enquêtrice et de meneuse d’hommes.

Couverture du roman L'Aristo - Du rififi dans les claires. Roman de l'auteur auvergnat Daniel Paraire.

Tsantza

Suite à la découverte d’une tsantza, une tête humaine réduite, Rixende Melrand de Caradec, capitaine de police, se voit mutée à la DGSE et envoyée en renfort sur l’île d’Esône, à la demande de l’autorité locale.

 

Avec le colonel Loïc Chailloux, patron de l’Agence Sectorielle d’Investigation et le lieutenant Laurine Delmas, Rixende va devoir mettre un terme à toutes les disparitions de jeunes femmes et stopper le réducteur de têtes.

 

Alors que l’enquête semble résolue, Laurine disparaît. Le tueur va-t-il s’en prendre à la belle enquêtrice ?

 

Qui a intérêt à ce que le tueur ne soit pas démasqué ? Pourquoi mettre des bâtons dans les roues des enquêteurs ?

 

De Paris à Esône, au cœur de l’hiver, suivez les aventures de nos héros sur cette île artificielle coincée dans l’océan Atlantique Nord entre le Groenland et l’Islande.

Couverture du roman L'Aristo - Du rififi dans les claires. Roman de l'auteur auvergnat Daniel Paraire.

Le saigneur du Cendre

Alors que le concours de peinture vient à peine de se terminer, les organisateurs découvrent un tableau qui met la ville en émoi.

 

Est-ce une œuvre de Picasso ? De Miro ? De Gunther von Hagens ?...

 

À y voir de plus près, il s’agit de membres humains.

 

Qui a osé créer cette horreur ? Est-ce l’œuvre d’un fou ? D’un malade mental ? Ou tout simplement la toile promise par Adrien Dudognon, le boucher de la commune qui a annoncé qu’il venait de réaliser un tableau qui allait faire grand bruit ?

 

Le capitaine Franck Léopold, du SRPJ de Clermont-Ferrand, aidé du capitaine Rixende Melrand de Caradec, venue enquêter sur une vieille affaire non résolue, vont avoir fort à faire.

 

D’autant que d’autres œuvres d’art apparaissent rapidement.

Couverture du roman L'Aristo - Du rififi dans les claires. Roman de l'auteur auvergnat Daniel Paraire.

Le suicidé du troisième étage

Ce livre est avant tout le récit d’un suicide entraînant des interrogations… Non, il s’agit plutôt d’une sombre affaire de tableau dérobé dans un marché artistique…

 

À bien y réfléchir, ce roman nous entraîne…

 

En fait, si l’on y regarde bien, c’est l’histoire d’un homme cupide qui aurait dû réfléchir à deux fois avant de commettre l’irréparable. C’est aussi la rencontre d’une lieutenante de police récemment nommée au SRPJ de Clermont-Ferrand et d’un artiste-peintre, romancier à ses moments perdus, qui ne croit pas au suicide de son ami.

 

Ce duo détonnant va sillonner la capitale auvergnate en quête de vérité, et tout ça en pleine canicule.

 

Ce roman qui fait apparaître pour la première fois la jeune lieutenante Rixende Melrand de Caradec, surnommée l’aristo, nous entraîne dans le milieu de l’art de Clermont-Ferrand à Hong Kong où se côtoient la jalousie, la suffisance, le dédain, le mépris, mais aussi la beauté, l’amour, l’argent et le sexe.

Couverture du roman L'Aristo - Du rififi dans les claires. Roman de l'auteur auvergnat Daniel Paraire.

Du rififi dans les claires

Ce livre est en premier lieu le récit d’un homicide entraînant d’autres meurtres avec au centre de l’intrigue…

 

Non, il s’agit plutôt d’une sombre affaire de corruption où un tueur solitaire va être entouré de…

 

À bien y réfléchir, ce roman est avant tout…

 

En fait, si on y regarde bien, c’est l’histoire de cabanes à huîtres en déficit, de sociétés prêtent à tout pour ruiner des exploitants ostréicoles, d’un tueur sans états d’âme, de couples qui se déchirent et au milieu de ce maelström, deux flics que tout oppose doivent unir leurs efforts pour résoudre cette affaire.

 

Et tout ça en pleine saison touristique sur l’île d’Oléron...

© 2020 Éditions De la plume au livre. Tous droits réservés - Mentions légales - CGV - Conception & réalisation : Studio32